Printed From:

Respecter les posologies

Respecter les posologies

Lorsqu’on prend un médicament, il est important de respecter son « mode d’emploi ». Les consignes à prendre en compte portent notamment sur la dose pour chaque prise, la dose totale au cours de la journée et la durée du traitement. Comment se renseigner sur le bon usage d’un médicament ?

Du bon usage de la notice

Pour les médicaments d’automédication, la notice apporte des informations importantes pour le bon usage du médicament et pour votre sécurité (voir l’article « La notice : apprendre à la décrypter »). Ce document explique de quelle façon le médicament doit être utilisé, en particulier sa dose ou « posologie ». Si certains éléments ne sont pas suffisamment clairs, n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien ou à votre médecin traitant.

Que faire en cas d’oubli d’une prise ?

Lorsqu’on a oublié de prendre une prise à l’heure prévue, la conduite à tenir dépend du médicament et du rythme habituel des prises.
En général, il ne faut pas doubler une dose en cas d’oubli de la dose précédente. Quel que soit le médicament, il vaut mieux demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Comment fixe-t-on la dose recommandée ?

Pour certains médicaments, une concentration stable dans le sang pendant 24 heures peut être recherchée, alors que dans d’autres cas elle est à éviter. Pour les médicaments anciens, c’est l’usage qui a conduit à préconiser la quantité de médicament à administrer par prise et par jour. Pour les médicaments récents, les quantités sont fixées à partir des études réalisées pendant le développement du médicament, bien avant sa commercialisation. La posologie retenue est celle qui permet d’avoir un bénéfice/risque favorable pour le médicament.

Pourquoi une posologie standard chez l’adulte ?

On peut s’étonner que la même quantité de médicament soit recommandée chez un adulte quel que soit son poids, par exemple 50 ou 100 kg. Certains médicaments ont une grande marge de tolérance : l’ajustement de la dose n’est donc pas nécessaire et une posologie standard est choisie. Dans certains cas, le médicament se dirige vers un tissu ou un organe précis, par exemple le cerveau, et une posologie standard convient mieux qu’une dose calculée en fonction du poids corporel. Il arrive cependant qu’une posologie adaptée en fonction du poids, de la surface ou du volume du corps soit nécessaire.

Références

  1. Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Médicaments en accès direct.
    http://ansm.sante.fr/Dossiers/Medicaments-en-acces-direct/Medicaments-en-acces-direct/%28offset%29/0 (consulté le 16 juillet 2015).
  2. Pharmacorama. Pharmacocinétique et posologie. http://www.pharmacorama.com/Rubriques/Output/Pharmacocinetiquea9.php (consulté le 16 juillet 2015).