Printed From:

Partir tranquille : ma trousse à pharmacie pour les vacances

Partir tranquille : ma trousse à pharmacie pour les vacances

Avant de partir en vacances, il est important de faire la liste de tous les médicaments dont vous pourriez avoir besoin. Votre trousse à pharmacie devra être adaptée en fonction de votre destination. Le « petit matériel » et les traitements locaux ne doivent pas être négligés.

Les problèmes de santé en voyage sont fréquents

Les voyageurs, quelles que soient leur destination et leurs conditions de voyage, peuvent rencontrer des problèmes de santé.

La diarrhée est le problème de santé le plus fréquent au cours des voyages. Viennent ensuite les affections du nez et de la gorge, les problèmes de peau et la fièvre. Il faut également penser au mal d’altitude, au mal des transports, aux traumatismes et blessures divers, d’origine accidentelle mais aussi intentionnelle.

Le contenu de la trousse à pharmacie doit être adapté en fonction du voyage. Les médicaments doivent être conservés dans leur emballage d’origine, et non en vrac, pour limiter les risques d’erreurs. Ils doivent également être accompagnés de leur notice, pour pouvoir la lire si nécessaire.

Il est également recommandé de privilégier les produits que vous connaissez déjà (indications, posologie).

En cas de traitement habituel

Si vous suivez un traitement habituel, pensez à partir avec une réserve suffisante de médicaments pour la durée du séjour, voire un peu plus, en cas de retour différé.

Pour faciliter les contrôles douaniers, conservez vos ordonnances sur vous. Les ordonnances devront préciser le nom des médicaments en dénomination commune internationale (DCI).

Si vous voyagez en avion, en raison du risque de perte de votre valise en soute pendant le trajet, il est important de garder une partie de vos médicaments dans votre bagage à main et de mettre le reste dans votre valise en soute.

Le petit matériel pour les premiers soins

  • Un désinfectant hydro-alcoolique pour les mains
  • Des compresses stériles et du sparadrap, ou des pansements stériles
  • Des pansements gras pour les brûlures et les plaies suintantes
  • Des bandelettes adhésives (favorisant une bonne cicatrisation des coupures)
  • Une bande de contention (pour traiter une entorse ou tenir un pansement) et une épingle de sûreté (épingle à nourrice) pour l’attacher
  • Une pince à épiler (pour enlever échardes ou tiques)
  • Une paire de ciseaux
  • Un thermomètre médical incassable
  • Des préservatifs (pour prévenir les infections sexuellement transmissibles)
  • Si vous voyagez en avion et/ou si vous avez un terrain prédisposant au risque de phlébite, des bas ou chaussettes de contention

Les traitements locaux

  • Un antiseptique local, de préférence sous forme de spray ou en lingettes (les flacons pouvant s’ouvrir pendant le trajet)
  • Une protection solaire d’un indice suffisant, une protection pour les lèvres
  • Une crème pour traiter les coups de soleil et les brûlures
  • Une pommade antiprurigineuse en cas de démangeaisons et de piqûres d’insectes
  • Des collyres et du sérum physiologique en dosettes à usage unique, en cas de conjonctivite. Le sérum physiologique peut également permettre de nettoyer une plaie dans l’urgence

Et pour les enfants

La trousse à pharmacie doit comporter les mêmes médicaments dans leur présentation pédiatrique, accompagnés de leur mode d’utilisation, ainsi que les produits supplémentaires suivants :

  • Une crème solaire ayant un indice de protection élevé (IP 50+)
  • Des comprimés pour stériliser les biberons
  • Des sachets de réhydratation type OMS en cas de diarrhée ou de vomissements
  • Eviter les suppositoires

Les médicaments conseillés pour certains risques spécifiques, en fonction de la zone où vous allez séjourner

  • Des comprimés ou filtres pour purifier l’eau dans les pays où l’hygiène est précaire
  • Des sachets de réhydratation orale, dans les pays chauds exposant au risque de déshydratation
  • Protection contre les piqures de moustiques, en cas de voyage dans des zones où sévit le paludisme, la Dengue, le Chikungunya, ou le virus Zika : répulsifs à pulvériser sur les vêtements avant le départ, répulsifs à pulvériser sur la peau pendant le voyage, moustiquaires imbibées de répulsifs. Dans tous les cas, demandez conseil à votre pharmacien pour vous protéger des piqûres de moustique
  • Des médicaments pour prévenir le paludisme, si vous partez dans un pays où cette affection est présente. Consultez votre médecin traitant qui vous prescrira un médicament préventif adapté à votre destination.

Références

  1. http://www.ameli-sante.fr/comment-preparer-sa-trousse-de-medicaments-pour-partir-en-voyage.html
  2. Recommandations sanitaires pour les voyageurs, 2015 http://www.invs.sante.fr/beh/2015/reco/pdf/2015_reco.pdf
  3. Berthélémy S. Conseils aux voyageurs. Actualités Pharmaceutiques 2010;49:37-40. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0515370010707254